FANDOM


Comment : Apprendre à peindre (peinture artistique)

A l'inspiration Modifier

Voici comment vous pouvez facilement vous y mettre. C'est une façon de faire parmi tant d'autres.

PréparationModifier

  • Pas de cours ni de prof ni d'objectif à atteindre car il y a suffisamment de domaines stressants dans la vie.
  • Vieux matériels récupérés : aquarelle ou gouache de votre enfant, pinceaux même élimés, crayons de couleur, feutres, marqueurs, fusains, charbon de bois... Tout ce qui peut faire des traits ou de la couleur.
  • Papiers de toutes sorte cartonnés ou non, gobelet d'eau, chiffon.
  • Un paysage devant soi, ou un objet/dessin/photo qui vous "parle".
  • Au moins une heure de libre et de calme sans risque de dérangement.

Réalisation - Les sensations, rien que les sensationsModifier

  • Pas d'auto-critique, ni de critique par quiconque, de la peinture en cours de réalisation (le réserver pour après).
  • Faire le vide dans sa tête, arrêter de réfléchir ou de raisonner, ne laisser rentrer que les sensations : le modèle à dessiner ne doit plus exister en tant qu'objet mais seulement en tant que lignes, courbes, couleurs, ombres. Ne peindre que ce que l'oeil voit vraiment, pas ce que le cerveau connait de l'objet. Relire ce paragraphe car c'est la clé du succès.
  • Peindre ce qu'on VOIT, pas ce qu'on SAIT de l'objet qu'on est en train de peindre ; le peindre au feeling, sans s'occuper de la technique, en ne se focalisant que sur les détails qui vous intéressent et en oubliant tout le reste, sans chercher à imiter parfaitement la réalité (sinon ne pas peindre mais photographier). Peu importe la perspective ou les proportions, peu importe si le cercle est rond, peu importe si la fin du contour coïncide avec le début ! Peu importe si la couleur est fidèle. Toutes ces erreurs rendent l'oeuvre artistique et intéressante. Ne peindre que certaines partie de l'objet, même si elles n'ont aucun lien entre elles, sans chercher à peindre la totalité ; se contenter de ce qui a accroché notre oeil, dans n'importe quel sens.
  • S'arrêter, regarder ce qu'on a peint, chercher ce que cela inspire, et continuer.

Voila, vous savez peindre, c'est pas plus compliqué.

Tout essayer, tout tester : peindre rapidement, lentement, calme, énervé, agressif, patiemment, avec les doigts, avec un bâton, vider le tube sur le papier, étaler la peinture avec un morceau de pomme... Ne peindre que certains détails, ou que les courbes... Peindre la nature réelle ou imaginaire, des objets, du graphisme abstrait... NO LIMIT !!! Il est interdit d'interdire.

L'imagination, rien que l'imagination Modifier

Peindre ce qu'on SAIT ou que l'on croit savoir de l'objet qu'on est en train de peindre, pas ce qu'on VOIT ; peindre comme cela vient, comme un enfant peint un arbre (sans aucune branche qui ne se croise).

Avec ou sans perspective, avec ou sans ombre indiquant les reliefs. Sans chercher à reproduire quelque chose de fidèle.

En mélangeant cette technique avec les autres techniques (expliquées sur cette page ou ailleurs).

Sources Modifier

http://jbm747.blogspot.com/2007/11/apprendre-peindre.html

Autres guides et "comment faire" Modifier

Liens externes Modifier

...

http://technique-de-peinture.fr/ : Un blog pour apprendre toutes les techniques de peinture depuis la renaissance, jusqu'à aujourd'hui :)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard